Senat

Le SMIC est aujourd'hui à 1425€ bruts et le RSA à 475€ pour une personne seule sans enfants et sans aide au logement... Certains disent que le SMIC est bien suffisant au regard de l'économie... d'autres disent que le RSA est donné aux fainéants... Mais ceux-ci ont-ils un jour tenté de vivre avec de telles sommes !!? En France, chacun essaye de conserver ses petits avantages quitte à écraser les autres. Je n'arrive d'ailleurs pas à comprendre le chemin psychologique parcouru par ces fonctionnaires de la CAF ou du Pôle Emploi qui semblent prendre un pied phénoménal en indiquant à un "bénéficiaire" de l'allocation chômage ou du RSA: "vous allez être radié" ; ou alors: "vos indemnités vont être réduites"… Ils répondront qu’ils obéissent aux ordres et à la loi… Mais cela n’explique pas pourquoi ils s’acharnent pour des petits détails sur des gens à qui ils vont retirer 48€ par mois sur les 475€ perçus alors que leur propre salaire est supérieur à 3.000€ mensuels… !? Bref, cette parenthèse passée, voici les informations que j’ai recueillies concernant cette prime de chauffage dont bénéficient les fonctionnaires du Sénat.

Salaires: 

  • Agents du Sénat (nettoyage, accueil, visites, etc.) : 3000 à 6250€ par mois.
  • Secrétaires de direction : 7170€.
  • Administrateur adjoint : 4080 à 8500€ par mois.
  • Administrateur : 13330€ par mois.

Ils manifestent donc leur désaccord lorsque dans le cadre des restrictions budgétaires, on leur annonce que leur « prime chauffage », habituellement payée en plus de leur confortable salaire, passerait de 4323€ à 3945€ NET !

Le peuple Français se réveillera t’il un jour ?