15 février 2013

UNE PENSEE D'ACTUALITE

C'est donc à l'issue d'une série de repas dont il y a tout lieu de penser que les menus étaient moins frugaux que ceux des RESTOS DU COEUR que les gouvernants et les hauts fonctionnaires ont imaginé de réduire l'aide alimentaire européenne. Et il en est ainsi dans tous les domaines: Un président célibataire prône le mariage pour tous. Des ministres se déplaçant en voiture de fonction conseillent d'emprunter les transports en commun. Des parlementaires débordants de santé sur penche sur la fin de vie. Des experts sans enfant... [Lire la suite]